Syndicat des orthophonistes du département 06

News

Rencontre à Orléans

 

 

 

Cher(e)s collègues,

Madame Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé était de passage à Orléans le 3 juillet dernier, Hélène Sagne, Présidente du SORC-FNO en accord avec plusieurs membres de l’intersyndicale régionale est allée à sa rencontre accompagnée d’une collègue hospitalière Bérangère Lepain.

Les représentantes de la profession ont pu déposer un dossier sur la situation de l’orthophonie hospitalière au directeur du cabinet.

Elles ont réalisé une petite vidéo que vous pouvez visualiser en cliquant sur ce lien ci-dessous

https://youtu.be/BKne0laXXaY

Merci beaucoup aux collègues de la région Centre qui continuent à manifester pour la défense de notre profession et pour leur mobilisation rapide.

Cordialement.

Cécile CORALLINI

Secrétaire générale

la FNO soutient la manifestation des masseurs-kinésithérapeutes

 

Cher(e)s collègues,

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint un communiqué de presse de la FNO qui soutient la journée d’action des masseurs-kinésithérapeutes le 5 juillet prochain.

Nous vous en souhaitons bonne lecture,

Cordialement.

Cécile Corallini et Emily Benchimol

Secrétariat général de la FNO

Communique de la FNO_20180704_CDP SOUTIEN MANIFS KINES

Développement du langage : Quand s’inquiéter – Que faire ?


La FNO a créé Info-langage.org
, site dédié à la prévention des troubles du langage, pour offrir aux orthophonistes des ressources pour mener à bien leur mission de prévention, inscrite à leur décret d’actes depuis 2002.

L’accès est libre et permet de présenter aux familles des documents concernant le développement du langage.

Des documents (affiches, livrets, fiches) sont disponibles en téléchargement dans chaque rubrique. Des vidéos en ligne permettent d’illustrer les propos.

Vous pouvez ainsi disposer de différents supports d’information pour compléter les conseils que vous donnez aux familles lors de votre intervention orthophonique.

 

Avenant 16

Les premières revalorisations tarifaires issues de l’avenant n°16 prennent effet le 1er avril :

Les cotations des bilans orthophoniques augmentent de 6 points. Une seconde revalorisation (+4 points) prendra effet au 1er janvier 2019.

La nomenclature évolue avec des regroupements d’actes et des revalorisations de cotations : la FNO a rédigé une note pratique pour vous aider !

Pour votre salle d’attente, voici les nouvelles affiches avec les tarifs applicables au 1er avril 2018 : cliquez ici !

ns20180327_fno_avenant16_note_pratique

ParcourSup : le métier d’orthophoniste stéréotypé, les étudiants désinformés.

ParcourSup : le métier d’orthophoniste stéréotypé, les étudiants désinformés.

 

ParcourSup : le métier d’orthophoniste stéréotypé, les étudiants désinformés.

ParcourSup : le métier d’orthophoniste stéréotypé,
les étudiants désinformés.

Dans  le  but  de  réduire  l’échec  des  étudiants  en  licence,  de  mettre  fin  au  tirage  au  sort  et  de garantir une place à chacun, le gouvernement s’est notamment engagé à fournir des outils afin de préparer  les  lycéens  à  l’entrée  dans  les  études  supérieures.  Dans  ce  contexte,  ParcourSup,  la nouvelle plateforme pour l’accompagnement du lycéen dans son orientation, a ouvert.

Cependant, le contenu du site Terminales 2017/2018, accessible directement depuis la plateforme ParcourSup et géré par l’ONISEP, fournit à l’étudiant des fiches métiers très peu fiables compte tenu des informations citées.

La FNEO et la FNO dénoncent aujourd’hui la désinformation faite sur le métier d’orthophoniste.

Notre  formation  et  profession  souffrant  déjà  d’un  manque  de  reconnaissance,  la  fiche  métier dédiée à l’orthophonie entretient des clichés contre lesquels nous luttons chaque jour. Réduisant notre métier de soignants à du jeu auprès de patients, cités ici comme des “clients” à 80% enfants, ou  à  du  soutien  scolaire,  l’ONISEP  nie  toute  l’étendue  des  compétences  allouées  à  notre profession par le décret de 2002.

Outre les clichés dégradants sur l’orthophonie, on y trouve des “passions” requises aberrantes et incohérentes telles que “aimer réparer une machine à laver” ou encore “organiser des fêtes” et être actif sur les “réseaux sociaux”.
Les  pathologies  citées  par  l’ONISEP  ne  représentent  qu’une  infime  partie  du  champ  de compétence  et  d’intervention  des  orthophonistes,  professionnels  de  santé,  qui  interviennent auprès de nombreuses pathologies autres que celles de l’expression écrite et orale publiquement connues  (troubles  dys,  bégaiement,  …).  Ils  interviennent  aussi  bien  auprès  de  l’enfant  que  de l’adulte, dans les domaines ORL, en cas de pathologies neurologiques et/ou troubles des fonctions
de communication de manière générale.
De  plus,  et  comme  le  néglige  fortement  l’ONISEP,  l’orthophoniste  travaille  avec  de  nombreux professionnels, dont la plupart font partie du domaine de la santé.
L’Etat ne peut se permettre de s’appuyer sur l’ONISEP, acteur dans l’orientation du lycéen, pour laisser les futurs étudiants choisir une formation et un métier en consultant ces fiches inexactes.

La  FNEO  et  la  FNO  exigent  d’être  consultées  dans  ce  processus  d’orientation  et  resteront attentives à toutes productions liées à la description de la formation et du métier d’orthophoniste.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse commun de la FNEO et de la FNO

Les orthophonistes de Nouvelle-Calédonie sont inquiets

Inquiets, les orthophonistes donnent de la voix

Les mesures d’économie annoncées par le président du gouvernement dans son discours de politique générale inquiètent le syndicat des orthophonistes de Nouvelle-Calédonie. Pour cette profession de santé, de nouvelles mesures sans concertation ne feront qu’aggraver la situation.

Plusieurs orthophonistes participaient à la manifestation des libéraux de santé, le 22 décembre dernier. © NC 1ère
© NC 1ère Plusieurs orthophonistes participaient à la manifestation des libéraux de santé, le 22 décembre dernier.
Malia-Losa Falelavaki, avec F.T.
Publié le , mis à jour le

 

Une centaine d’orthophonistes exercent sur le Caillou, dont 60 ont adhéré au syndicat. Ils évoquent des difficultés grandissantes. Alors quand le gouvernement prévoit de réaliser des économies en sollicitant les professionnels de santé dès ce premier trimestre 2018, le syndicat des orthophonistes de Nouvelle-Calédonie tire la sonnette d’alarme.

Qualité de soins

«Dans la précarité actuelle, craint sa présidente Karen De Oliveira, les mesures qui pourraient être envisagées, que ce soit une augmentation des taxes ou une diminution des honoraires, pourraient forcer des orthophonistes à partir ou à penser à une reconversion. Et c’est la qualité de soin des patients qui va être menacée.»

«Une orthophoniste aide bien plus de gens qu’on ne le pense»

Un métier qui «aide à survivre»

Orthophoniste est un métier dont la Calédonie a besoin mais qui n’est pas assez reconnu, insiste sa consœur Catherine Larcher. «Quand il s’agit de problèmes de dysphagie, comme chez les personnes âgées, les personnes malades ou les personnes en réanimation, une orthophoniste est là pour les aider à survivre, souligne-t-elle. Parce que ça les aide à avaler correctement. Ça permet à un bébé de survivre, aussi. Ça aide un enfant à surmonter ses difficultés, à pouvoir affronter l’école avec des bonnes bases… Une orthophoniste aide bien plus de gens qu’on ne le pense. »

Pétition

Des orthophonistes qui se mobilisent. Ils ont lancé une pétition sur le site orthophonie.nc.
Ecoutez le reportage de Malia-Losa Favelavaki.

L’inquiétude du syndicat des orthophonistes

Au​ moins un millier de signatures

Ce mercredi en milieu d’après-midi, plus d’un millier d’internautes avait signé la pétition, introduite ainsi: «Les dysfonctionnements administratifs et les retards de paiement plongent les cabinets d’orthophonie dans la précarité. Une aggravation de la situation est prévue au 31 janvier 2018 et entraînera l’arrêtdes soins.»
Et d’interpeller: «Quel avenir pour nos patients? Votre bébé prématuré, votre enfant dyslexique, votre conjoint post AVC, vos parents Alzheimer et peut-être vous-même? Nous sommes tous concernés!»

 

 

Menu
Menu
Archives